Pour se détendre à la maison, créez l’ambiance nécessaire

Pour se détendre à la maison, créez l’ambiance nécessaire

La relaxation favorise la réconciliation entre l’esprit et le corps.

Les émotions refoulées et le stress créent des zones de tensions dans les muscles. L’écoute du notre corps, nous fait prendre de la conscience des nos tentions, et entraine peu à peu leurs modifications.

En abandonnant notre carapace, nous faisons émerger des émotions, des échanges nouveaux, produit par la libre circulation d’énergie.

Dans un premier temps il faut apprendre de se relaxer et de s’entraîner régulièrement à pratiquer un certain nombre d’exercices. Relâcher les muscles est plus difficile qu’il n’y paraît.

Je vous propose quelques exercices pour commencer la détente.

Ils sont très simples.

exercices pour commencer la détenteCouchez sur le dos (ou assis), les yeux fermés. Vous contractez un bras en serrant le poing très fortement pendant quelques secondes. Portez votre attention sur les muscles qui sont mobilisés. Vous devez ressentir la sensation liée à l’effort de contraction.

Ensuite, relâchez votre bras pendant une ou deux minutes et ressentez la détente. Recommencez plusieurs fois. À chaque moment de décontraction, laissez aller le bras de plus en plus loin dans la détente, comme s’il s’enfonçait dans le matelas.

Quand vous maitrisez cette première phase, travaillez de la même manière l’autre bras. Puis les membres inférieurs, le tronc, les épaules, le cou et enfin le visage.

À cet effet, plissez le front et détendez-le, froncez les sourcils, détendez, serrez les paupières et détendez. Diriger votre regard (yeux toujours fermes) vers la droit, puis à gauche, en haut et en bas, enfin droit devant vous, puis laissez aller.

Cette succession de moments d’activité et de passivité par le contraste qu’elle introduit vous fera prendre conscience plus aisément d’une détente authentique. Peut à peut, vous constaterez qu’il n’est plus nécessaire de passer par la phase « contraction » pour obtenir la détente.

En outre, vous allez rapidement réaliser que certaines zones sont plus contractées que d’autres, révélant de mauvaises postures intégrées au fil de journée (ou au fil des années). À cette manière vous commencez de vous familiariser avec votre corps.

Concentrez-vous maintenant sur le vécu respiratoire.

Nous respirons souvent très mal, de façon irrégulière, excessive ou étriquée. La respiration échappe souvent à notre contrôle, nos émotions la modifient. La peur coupe le souffle, la joie l’active, l’angoisse serre la gorge. Mais si nousréussissons à réguler notre souffle dans des moments d’émotion intense, nous réagissons mieux.

Réapprendre à respirer profondément et complètement permet de restaurer le déséquilibre interne et de réorganiser ses sensations.

Installez-vous confortablement, laissez vous porter par votre rythme respiratoire. Inspirez par le nez profondément, sentez l’air entrer et glisser dans vos poumons, laissez votre ventre se gonfler et soufflez doucement. Essayez d’égaliser la durée de l’inspiration et celle de l’expiration. Vous devez parvenir à une respiration harmonieuse, en souplesse et sans effort.

Pour faciliter cette détente globale,

  • mettez de la «Musique douce» Pour se détendre à la maison, créez l’ambiance nécessaire. La meilleure qui j’ai trouvé.
  • Tamisez la lumière. Je vous propose, des bougies Pour se détendre à la maison, créez l’ambiance nécessaire et encens  Pour se détendre à la maison, créez l’ambiance nécessaire.
  • Enveloppez-vous douillettement dans une couverture légère Pour se détendre à la maison, créez l’ambiance nécessaire et visualisez mentalement des images agréables, habituellement associées au calme et au nature. Vous pouvez finir (ou commencer) cette relaxation
  • par un bain du pied dans l’eau chaude. Vous pouvez utiliser BaByliss-Thalasso  Pour se détendre à la maison, créez l’ambiance nécessaire et vous pouvez ajouter du sel de la Mer Morte.

À une telle manier on repose nos 5 sens. On se laisse aller complètement.

Les moments de détente permettent de se dégager du stresse.

Plutôt que d’accumuler les tensions au cours d’une journée, il faut s’accorder une instante de relaxation, de faire le vide en soi, de retrouver son harmonie interne.

Affirmez votre corps – c’est quelque chose qui je trouve très importante.

Votre apparence physique manifeste déjà une intention, une émotion, un sentiment. Ces aspects « non verbaux » participants de votre malaise physique.

La tension corporelle, la voix trop basse, le ton hésitant, le regard fuyant créent une distance artificielle entre vous et les autres. Pensez à ce que votre corps donne à voir à travers les gestes, l’expression du visage, des yeux, la voix.

Vous pouvez aussi visualiser le comportement que vous voulez changer. Imaginez-vous comme si vous étiez sur un écran et regardez-vous. Quels sont les éléments de votre attitude qui ne vous convient pas ?

Une dernière recommandation : remodelez votre apparence, « relookez-vous ». Les soins esthétiques et les soinsbien-être agissent sur le moral et la confiance en soi.

Enfin : riez, souriez. L’expression d’un sourire radieux fait ressentir de la joie. Mais pas un sourire forcé, où seules les lèvres bougent. Un sourire authentique auquel les yeux et les joues participent, auquel vous croyez et que vous voulez partager.

Et si vous souriez, on vous sourira !

Téléchargez le Guide gratuite « les grands principes de la confiance » (en haut à droite). Vous trouverez plus d’information sur la  confiance en soi et la confiance aux autres.

0