La santé publique menacée par l’asthme

L’asthme est une maladie qui fait de plus en plus de victimes dans le monde. Les personnes qui souffrent de cette maladie dépendent quotidiennement des traitements et produits pouvant leur permettre de guérir ou de soulager le mal en cas de crise. Néanmoins, il existe aujourd’hui des moyens de soulagement de l’asthme, de façon naturelle.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie chronique qui se traduit par une difficulté à respirer, un essoufflement, une respiration sifflante ou une sensation d’oppression dans la poitrine. Elle est caractérisée par une inflammation des voies respiratoires, au niveau des bronches et des petites bronches. Elle constitue de plus en plus une menace pour la santé publique, vu son évolution. Lorsqu’une personne a une crise d’asthme, c’est que les symptômes ont subitement aggravé. En effet, une crise d’asthme commence souvent par une toux sèche suivie d’une difficulté à respirer, ce qui provoque une respiration sifflante. Ces crises peuvent être calmées par les médicaments ou de façon naturelle. Vous pouvez savoir encore plus sur l’asthme et santé publique.

Les causes de l’asthme ?

L’asthme peut être causé par des facteurs génétiques ou environnementaux, mais les causes exactes ne sont pas bien connues jusqu’à ce jour. Tout ce qu’on peut dire est que cette inflammation que subit les voies respiratoires, se traduit par la production d’un mucus épais à l’intérieur des bronches, ce qui agit sur la libre circulation de l’air. Plusieurs facteurs peuvent contribuer au déclenchement d’une crise d’asthme, mais il est important de faire la part des choses et de savoir que ces facteurs ne sont pas la cause de l’asthme. Il s’agit, entre autres, des allergènes aériens (poussières, pollen, poils d’animaux, acariens), des polluants aériens (irritants en milieu de travail, fumée de feu de bois, gaz d’échappement, pollution atmosphérique), la fumée du tabac, certains aliments, certains médicaux, l’exercice physique surtout en temps de fraîcheur, les émotions fortes, les infections des voies respiratoires.

Si vous manifestez des symptômes d’asthme, vous devez donc faire très attention à tous ces facteurs de déclenchement. Si vous avez envie de soigner de façon naturelle cette maladie, voici pour vous comment procéder.

Comment soigner l’asthme naturellement ?

Plusieurs méthodes sont utilisées aujourd’hui pour soulager l’asthme, comme les inhalateurs, les médicaments ainsi que les thérapies alternatives avec les plantes, l’homéopathie, les huiles essentielles, etc. Il est vrai que tous ces produits participent au soulagement du mal, mais l’excès de chacun d’eux doit certainement avoir des effets secondaires sur les gens qui les utilisent. Néanmoins, il existe une façon importante de soulager l’asthme naturellement, c’est-à-dire la respiration. Apprendre à respirer est une manière naturelle de soulager l’asthme.

Le déroulement de la respiration se trouve dans les effets du CO2, c’est-à-dire oxygénation, dilatation, sédation des cellules. L’asthme est une forme d’hyperventilation où l’individu n’arrive pas à s’oxygéner malgré le fait de respirer à pleins poumons. L’hyperventilation, en effet, entraîne une faible concentration de CO2 dans le corps, ce qui risque de provoquer un évanouissement. Pour normaliser le taux de CO2 et stocker l’attaque de panique respiratoire, il suffira donc de restreindre le souffle. Comment cela doit-il se passer ? Il faut donc pratiquer la respiration intermittente qui consiste à instaurer des pauses respiratoires de quelques secondes dans le rythme de respiration naturelle. Ces pauses respiratoires doivent être réalisées après l’expiration, afin d’augmenter le niveau de CO2 dans le sang ce qui stopperait l’hyperventilation.